Bootstrap slider generated by WOWSlider.com
bootstrap slider by WOWSlider.com v5.6
Le mot du PDG

Moins nous trouverons les choses estimables en nous, mieux nous comprendrons l’infinie pureté de la nature. La vue de notre esprit et notre imagination nous jettent dans les bras de l’activité qui semble, nous accepter, nous comprendre, nous garantir une efficace vie. Et, l’activité, si elle est basée sur les préceptes de Dieu, révèle à l’homme qui la recherche sa force, dans le sentiment de sa faiblesse, au moment où lui-même s’établit en maître absolu du cœur. C’est pour cela que je deviens confiant, car les flous sentiments qui gravitaient autour de mon hypothalamus depuis la première fois que j’ai opté pour l’aviation, et qui ne cessaient de persister dans une totale confusion jusqu’à mon éveil, se précisent aujourd’hui, prennent forme en mon esprit, deviennent un amour, s’y logent à la suite des prières, et forgent en moi l’essence qui conduit toute vie : ESPERANCE. Lorsque le cœur de l’homme cède à l’influence de l’esprit, la conscience se réveille et l’amour commence à entrevoir la profondeur et le caractère sacré de la vie. L’effort à faire pour la réussite de cette activité reste la communication, la compréhension mutuelle, la tolérance et le pardon à tous les niveaux. Sur cette intime sélection de grandeurs, se greffe une bonne dose de réalisme et d’objectivité, additionnée à deux valeurs indispensables et essentielles qui sont la VERITE et le RESPECT en tout. Nous réussirons mieux encore, si nous évitons de nous regarder nous-mêmes. Car, chacun peut toujours faire l’affaire de l’autre. Regarder donc ensemble dans la même direction permet forcément la réussite de l’idéal conçu pour la vie. Alors je pense que, plus la conviction de mon esprit avec l’amour dans sa valeur sacrée me pousse à m’ouvrir, plus haute devra être la vision que nous devons nous faire de cet amour, et plus parfaitement nous refléterons son image. Dame nature, je te sais mature et, capable d’assurance et de garantie d’un lendemain plein de roses. Ce n’est pas sans avoir longtemps hésité, ce n’est pas sans un réel sentiment d’appréhension que je me suis décidé.